top of page
  • Technique

Sérigraphie originale en couleur sur papier d'art, signée et numérotée par l'artiste à 120 exemplaires. Encadrement réalisé par nos Ateliers, montage de conservation musée flottant, verre de protection “Claryl” anti-reflets.

Dimensions : 100 x 70 cm (hors cadre). 

Oeuvre délivrée avec un certificat d'authenticité.

 

  • Biographie de l'artiste

Arman, né Armand Fernandez le 17 novembre 1928 à Nice et mort à New York le 22 octobre 2005, est un artiste français, peintre, sculpteur et plasticien, renommé pour ses« accumulations ». Il fut l’un des premiers à employer directement, comme matière picturale, les objets manufacturés, qui s’apparentaient pour lui à des extensions de l’humain, à croissance et multiplication continues. Fils unique d’Antonio Fernandez, marchand de meubles et d’antiquités, d’origine espagnole, et de Marguerite Jacquet, issue d’une famille de fermiers de la Loire, le jeune Armand montre très tôt des dispositions pour le dessin et la peinture.

 

Après son baccalauréat, il étudie à l’École des arts décoratifs de Nice (aujourd’hui la villa Arson), puis à l’école du Louvre. Il rencontre Yves Klein et Claude Pascal à l’école de judo qu’ils fréquentent à Nice en 1947. Avec ses deux amis, il s’intéresse un temps aux philosophies orientales et à la théorie rosicrucienne. Fin 1957, Arman, qui signe ses œuvres de son prénom en hommage à Van Gogh, décide d’abandonner le « d » d’Armand et officialise sa signature d’artiste, en 1958, à l’occasion d’une exposition chez Iris Clert. À partir de 1961, Arman développe sa carrière à New York, où il réside et travaille la moitié de son temps, en alternance avec sa vie à Nice jusqu’en 1967, puis à Vence jusqu’à sa mort.

 

À New York, il séjourne d’abord à l’hôtel Chelsea jusqu’en 1970, puis dans un loft du quartier de SoHo et, à partir de 1985, dans son immeuble à TriBeCa, où il meurt en 2005.

ARMAN - Melody for Strings I, 1990

2 600,00 €Prix
  • Nous vous proposons d'acquérir cette oeuvre déjà encadrée avec soin par notre atelier. L'oeuvre est protégée par un verre anti-reflets, anti-UV à 70 %. Un système d'accrochage est fixé au dos, permettant une fixation murale en toute sécurité.