top of page
  • Technique

Reproduction sur papier.

Encadrement artisanal fait à la main doré à la feuille avec un verre de protection "Claryl" anti-reflets. 

Dimension hors cadre : 90 x 90 cm. 

 

  • Biographie de l'artiste 

Artiste phare du symbolisme viennois, Gustav Klimt (1862–1918) est mondialement connu pour ses compositions précieuses où l’or domine. Dans le sillage de l’Art nouveau, son œuvre est puissamment décorative. Il a été l’un des fondateurs du mouvement sécessionniste, créé dans le but de faire rayonner l’art autrichien sur la scène internationale. Personnalité profondément originale, Klimt a suscité en son temps des réactions contrastées en raison de l’érotisme de ses compositions où vie et mort s’entremêlent.

Gustav Klimt est un artiste engagé. Il veut participer à la promotion de l’art moderne et, surtout, trouver son style personnel, loin de tout académisme. Il rencontre Emilie Flöge, qui devient sa compagne, et se rapproche des cercles symbolistes viennois. Bien que sa réputation d’artiste décorateur lui vaille d’importantes commandes, il s’engage dans le groupe des sécessionnistes en 1887 et il participe à la revue Ver Sacrum. Il milite pour faire tomber la barrière qui sépare les arts dits majeurs des arts décoratifs.

Au sein de la Sécession viennoise, l’art de Klimt rayonne. Il devient le visage de l’Art nouveau autrichien, et il remet la mythologie à l’honneur au travers de grandes compositions innovantes. En incluant l’or comme couleur majeure, il emprunte la technique d’orfèvre des précieuses mosaïques byzantines. En 1902, il réalise l’une de ses compositions majeures : la Frise Beethoven, présentée lors de la 14e exposition de la Sécession.

Dans l’esprit du wagnérisme, Klimt ambitionne de réaliser une œuvre d’art total, unissant peinture, architecture et musique. Bien que critiqué, son art touche une immense audience dans le monde de l’art moderne. Il devient le mentor du peintre Egon Schiele. À la fin de sa carrière, Gustav Klimt s’éloigne du décoratif pour s’intéresser aux avant-gardes, au fauvisme notamment.

Il rompt avec la Sécession viennoise mais obtient de grandes commandes de portraits bourgeois qui assoient sa renommée. Reconnu membre honoraire de l’Académie des beaux-arts de Vienne en 1917, il s’éteint en 1918, probablement d’une congestion cérébrale. Il laisse une œuvre prodigieuse et pléthorique, comptant d’importants décors et des milliers de dessins.

 

EXPOSITIONS PASSÉES :

 

  • 2005 : Vienne 1900. Klimt, Schiele, Moser, Kokoschka, Paris, Grand Palais.
  • 2012 : Vienne rend hommage à Gustav Klimt à l'occasion de son 150e anniversaire. La capitale autrichienne organise l'année Gustav Klimt. Dix grands musées viennois présentent une série d'expositions temporaires consacrées à l'artiste.
  • 2015 : Au temps de Klimt. La Sécession à Vienne, à la Pinacothèque de Paris. Le cœur de l’exposition s’appuie sur une sélection des travaux majeurs de Gustav Klimt, de ses premières années d’études jusqu’aux grandes œuvres de son âge d’or.

Gustav KLIMT - Le baiser

1 500,00 €Prix
  • Nous vous proposons d'acquérir cette œuvre déjà encadrée avec soin par notre atelier. L'œuvre est protégée par un verre "Claryl" anti-reflets. Un système d'accrochage est fixé au dos, permettant une fixation murale en toute sécurité.

bottom of page